Couverture LE CRÉPUSCULE DES VACHES DE MER

D

ans la première moitié du 18ème siècle, la Russie émerge en tant que grande puissance et ne cache pas son désir de s’ouvrir largement sur l’Europe. Soucieuse de connaître les limites de son propre empire et de poursuivre l’œuvre initiée par son oncle le Tsar Pierre le Grand, la Tsarine Anne place le danois Vitus Béring à la tête d’une ambitieuse expédition, destinée à combler les vides sur la carte.

Il s’agissait d’abord de traverser les immensités de la Russie sauvage au départ de Saint-Petersbourg, capitale flambant neuve sur les rives de la Baltique, pour finalement atteindre la lointaine péninsule du Kamchatka, après 7 années d’un long et éprouvant voyage. L’objectif était ensuite de naviguer vers l’est, dans le vaste Océan Pacifique, afin de déterminer précisément où commencent les côtes de l’Amérique, question encore très largement débattue à l’époque.

Commandant en chef d’une flotte de deux bateaux construits pour l’occasion, Vitus Béring engage à la dernière minute un jeune scientifique allemand totalement inconnu, Georg Wilhelm Steller, en tant que naturaliste et médecin. L’expédition atteindra son but et parviendra jusqu’aux rivages de l’Amérique mais la traversée du Pacifique Nord sera tout sauf une partie de plaisir : brouillard, tempêtes, froid et scorbut décimeront les équipages et viendront contrarier les plans de Béring.

Les événements prendront une tournure dramatique lors du naufrage de l’un des deux bateaux sur les côtes d’une île désolée, mais Steller décrira à cette occasion de formidables créatures, jusqu’alors totalement inconnues de l’Occident.

LE CRÉPUSCULE DES VACHES DE MER
Les aventures du naturaliste Georg Steller et la découverte de l’Alaska par l’expédition de Vitus Béring.
Fabrice Genevois. 424 pages, 45 illustrations. Éditions du Guetteur, Collection Quo Vadis.
Parution : avril 2012.

galerie des illustrations

Couverture OISEAUX ET MAMMIFÈRES ANTARCTIQUES ET DES ÎLES DE L’OCÉAN AUSTRAL

C

e guide présente l’ensemble des oiseaux et des mammifères qui se reproduisent depuis les côtes du continent antarctique, jusqu’aux îles disséminées dans le vaste océan austral. Illustré de plus de 690 photographies, il détaille les principales caractéristiques permettant l’identification des différentes espèces, observées en pleine mer ou sur leurs quartiers de reproduction. Facile d’utilisation, il conviendra au naturaliste novice ou chevronné, comme au simple voyageur curieux de découvrir la faune de l’océan austral.

OISEAUX ET MAMMIFÈRES ANTARCTIQUES ET DES ÎLES DE L’OCÉAN AUSTRAL
Fabrice Genevois & Frank S. Todd. 144 pages. 690 photos. Éditions Kameleo.
Date de parution : décembre 2006.

Couverture LES ANIMAUX DES PÔLES

S

ituées aux confins de la Terre, les régions polaires sont plongées dans une pénombre glaciale au cours des longs mois d’hiver et renaissent tous les ans à l’amorce du printemps. Elles se peuplent alors d’une faune singulière, adaptée à la vie sous ces hautes latitudes mais aux visages différents d’un hémisphère à l’autre. Dans l’imaginaire collectif, les pôles se confondent en d’immenses étendues gelées, alors que géographiquement tout les oppose. Au Nord, l’océan Arctique, un océan profond recouvert de banquise et cerné de terres ; au Sud, le continent Antarctique, une gigantesque calotte de glace isolée par un océan de tempêtes. Ainsi, les pôles boréal et austral sont deux écosystèmes bien particuliers, offrant des habitats et des ressources de natures différentes. Si les ours, phoques, lemmings, pingouins, bélugas, morses, manchots et albatros sont regroupés clans notre imagier polaire, chacun a son pôle d’exclusivité.

L’histoire naturelle de ces animaux d’exception, l’adaptation aux conditions climatiques, leur répartition d’une région polaire à l’autre sont quelques-uns des thèmes abordés dans cet ouvrage original de Fabrice Genevois. Rédigé dans un style simple et accessible, ce livre est le regard d’un homme de terrain sur un monde fascinant.

LES ANIMAUX DES PÔLES
Fabrice Genevois. 219 pages. 690 photos. Éditions du Seuil Préface du Dr Jean-Louis ÉTIENNE.
Date de parution : octobre 2004.
cliquez pour commander